Qu’est ce la psychologie de travail !

Conseil & formation en Ergonomie

Qu’est ce la psychologie de travail !

11 octobre 2020 Définitions 1

La psychologie est longtemps considérée comme la science de la vie mentale, de ses phénomènes et de ses conditions, elle se définit aujourd’hui d’un point de vue global comme étant: « la science de la conduite » à travers cette appellation, il faut entendre non seulement le comportement objectivement observable, mais encore l’interaction de l’organisme et son milieu.

Donc, elle n’est plus seulement une science théorique mais un ensemble de techniques appliquées.

Ce constat nous amène à définir la psychologie comme étant : « la science humaine qui a pour objet d’étude l’Homme dans la double dimension de ses comportements et conduites d’une part et sa vie mentale d’autre part ». Elle cherche à comprendre ces phénomènes, expliquer leur genèse (origine), et en établir des lois générales. »  D’où la naissance de la  psychologie du travail. Elle peut être définie comme étant la discipline qui a pour objet l’étude des conduites humaines au travail aussi bien dans leurs dimensions individuelle et collective que dans leurs dimensions cognitives comme l’ergonomie cognitive.

Ergonomie, C’est l’étude qualitative et quantitative du travail en vue d’améliorer les conditions de son exécution. Le terme ergonomie vient de ERGON = travail, et NOMOS = lois (règle du travail).

C’est la science appliquée qui étudie le travail et ses lois, et plus précisément le comportement spécifique de l’homme en situation dans sa relation avec son outil de travail (machine), ainsi que l’environnement immédiat [rapport H/M ou H/S].

Elle a pour objet de comprendre le travail pour contribuer à la conception et à la transformation des situations de travail en agissant de façon positive sur les dispositifs techniques et les moyens de travail, sur les environnements de travail, sur l’organisation et sur les hommes (compétences, représentations..)

Le but de l’ergonomie est de rendre la tâche de l’homme au travail plus facile, moins pénible, et plus motivante, afin qu’il en tire le maximum de satisfaction et de confort.

C. Guillevic (1991): « si l’évolution de la psychologie du travail résulte des changements techniques et des conceptions du travail qui en découlent, elle s’inscrit aussi dans un mouvement plus général qui marque l’émergence des sciences humains ». {dans l’analyse scientifique du travail}

La psychologie du travail a été perçue pendant longtemps comme une branche de la psychologie « appliquée », ayant un champ d’application limité à l’industrie (d’où appellation de psychotechnique, ou psychologie industrielle), se limitant à une technique d’intervention particulière « la psychotechnique ou méthode des tests », et privilégiant la dimension individuelle à la dimension collective ou sociale des conduites de travail.

Progressivement, nous avons la psychologie cognitive du travail, fondée sur le Behaviorisme et la psychologie expérimentale (l’Homme au travail est désigné sous le terme d’opérateur)

La psychologie des organisations, fondée sur les travaux de psychologie sociale et mettant l’accent sur les aspects relationnelles et socio-effectifs du travail ou l’homme au travail est désigné sous le terme acteur.

Une réponse

  1. Keita dit :

    Très bon article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *